20/09/2013

Forum d'agglomération du Grand Genève - Le monde associatif aura voix au chapitre

Ferney-Voltaire (Rhône-Alpes), le 20 septembre 2013

Forum d’agglomération du Grand Genève -

Lancement imminent

Le vivre-ensemble dans notre agglomération sera façonné prochainement grâce à la participation de la société civile.  La première réunion du nouvel organisme consultatif franco-valdo-genevois aura lieu la semaine prochaine (le 25 septembre) dans la ville-centre (à Genève). Sa composition par collèges (économique, socioculturel et environnemental) est connue depuis le 30 mai dernier et peut être consultée ici: http://www.grand-geneve.org/actualites/la-composition-du-forum-dagglomeration-du-grand-geneve

Mercredi prochain, il s’agira principalement de le doter  d’une instance dirigeante. Le texte ci-dessous est ma première contribution à ce tout neuf Forum d’agglomération.

Peter  L O O S L I *

>>> Membre représentant le «Cercle Condorcet du Pays de Gex et de Genève» et l’APiCy (Pro Vélo Pays de Gex) :

www.condorcet-voltaire.orgwww.apicy.fr

>>> Président du Conseil local de développement (CLD) du Genevois français (voix de la société civile auprès de l’ARC) :

www.arcdugenevois.fr/societe-civile/cld-genevois-francais/organigramme

 

* P R O F I L :

>>> Franco-suisse (connaissant une vraie double polarité dans sa vie familiale, professionnelle, associative, etc.)

>>> Etabli dans l’arc lémanique depuis le début des années 80

>>> Collaborateur scientifique au Groupe de concertation des cantons frontaliers (suisses) limitrophes de la France (1983-1996)

>>> Entrepreneur – Bureau de traduction «werwiewowas» (créé en novembre 1996 à Ferney-Voltaire)

>>> Personnalité du mois à la faveur d'engagements citoyens transfrontaliers (choisie en juin 2013): http://www.ledauphine.com/isere-sud/2013/06/27/la-personnalite-du-mois-peter-loosli-citoyen-transfrontalier

 

LETTRE ET DISCOURS D’INTENTION

Seul le texte prononcé fait foi.

Mesdames et Messieurs les membres du Forum d’agglomération du Grand Genève,

Nous vivons dans une agglomération en passe de se doter d’une gouvernance digne de ce nom. Non sans peine, essentiellement en raison d’une frontière internationale toujours hautement structurante, voire déstructurante.

Dans ce processus, la société civile aura voix au chapitre. C’est la raison pour laquelle nous sommes réunis ici ce soir. 

T r o i s   p o i n t s   p a r a i s s e n t   e s s e n t i e l s   à   c e   s t a d e .

>>> POUR un tableau de bord régional

Notre projet d’agglomération repose sur des objectifs dont la réalisation n’est, pour l’heure, accompagnée d’aucun instrument d’évalutation et de contrôle efficace. De l’avis de nombre d’observateurs critiques des affaires régionales, il nous faut mettre en place un tableau de bord transversal appuyé sur des indicateurs de progrès qualitatifs chiffrables. Nous pourrions viser à définir, dans cette enceinte (en application du point 4.1 du règlement intérieur ayant trait à la capacité d’auto-saisine du Forum d’agglomération), les moyens à mettre en oeuvre pour disposer d’un tel outil dans les meileurs délais.

>>> POUR une présidence et des vice-présidences visionnaires

Il est impératif que ces fonctions-clés (au sein de la nouvelle instance) soient confiées à des acteurs déterminés à se mettre au service des intérêts supérieurs de notre région transfrontalière.

La présidence du GLCT (en charge de la gouvernance du projet d’agglomération) ayant dû être nécessairement attribuée à la collectivité-centre (la République et canton de Genève), il semblerait judicieux – dans un souci de rééquilibrage de l’aire urbaine et périurbaine du grand Genevois – de réserver à la périphérie rhônalpine et vaudoise la place qui lui revient en termes d’intelligence territoriale. Dans cette optique, au-delà de toute considération sectorielle ou catégorielle, je vous annonce ici ma disponibilité pour «mettre la main à la pâte» au sein de l’instance dirigeante à mettre en place, quitte à retirer ma candidature au cas où une répartition des rôles équilibrée particulière semble s’imposer au plus grand nombre – spécialement eu égard à la parité (en application du point 2.2 du règlement intérieur: «…le forum devra tendre vers la parité femmes/hommes.»).

>>> POUR un ancrage du Forum dans le vécu des agglo-citoyens

La population du bassin a le sentiment de vivre dans un territoire sans gouvernance régionale lisible. L’homme (ou la femme) habitant notre région se sent de fait administré(e) par un enchevêtrement ou un empilement d’autorités mutlitples et variées, tirant parfois à hue et à dia. Cette situation ne favorise guère l’éclosion d’un sentiment d’appartenance à un espace commun.

Le Forum d’agglomération a vocation à faire œuvre de pédagogie en la matière. En tant que nouvelle force de proposition, il pourrait chercher à démontrer sur la place publique où se situent les incohérences et à tracer des voies susceptibles de les dépasser dans la perspective d’une communauté urbaine à part entière.

A cette fin (en application du point 6 du règlement intérieur ayant trait aux relations avec la population), je vous propose de prévoir, au-delà de notre rôle statutaire comme conseil économique, social et environnemental, de nous ouvrir d’entrée de jeu sur le grand public et ses préoccupations en nous adressant aussi souvent que possible directement aux citoyens du Grand Genève dont nous sommes l’émanation.

Je vous remercie pour votre attention.

Peter LOOSLI

>>> Membre du Forum d’agglomération représentant le «Cercle Condorcet du Pays de Gex et de Genève» et l’APiCy (Pro Vélo Pays de Gex) :

www.condorcet-voltaire.orgwww.apicy.fr

>>> Président du Conseil local de développement (CLD) du Genevois français (voix de la société civile auprès de l’ARC) :

www.arcdugenevois.fr/societe-civile/cld-genevois-francais...

22:38 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.