26/09/2013

Forum d'agglomération du Grand Genève

Premiers travaux mis en chantier
 
A l'occasion de sa première séance de travail, le tout neuf forum de la société civile transfrontalière vient d'être saisi de deux problématiques de fond: 
>>> Quels nouveaux leviers de financement potentiels sont susceptibles d'être adaptés aux réalités de l'agglomération?
>>> Quels sont les marqueurs identitaires du bassin de vie transfrontalier genevois?
 
L'instance dirigeante élue hier soir (mercredi 25 septembre), à Genève, comprend Alain Rouiller (Conseil lémanique pour l'environnement - président du Forum), Myriam Constantin (Société civile du Chablais - vice-présidente du collège socioculturel), Catherine Walthert-Selosse (Villes et territoires en transition - vice-présidente du collège environnemental) et Nicolas Aune (Union industrielle genevoise - vice-président du collège économique).
 
Peter LOOSLI
 
ANNEXE
 
Intervention comme membre
 fraîchement élu président du CLD du Genevois français 

Mesdames et Messieurs les membres du Forum d’agglomération, chers/chères collègues,

Pour lancer notre organisme sur de bonnes voies, il convient sûrement que nous options pour une approche expérimentale, que nous favorisions en notre sein un esprit d’initiative et d’innovation avec un important zeste de souplesse.

Fraîchement élu responsable du CLD du Genevois français (Conseil local de développement, voix de la société civile auprès de l’ARC / le 18 juin 2013, à Archamps, lors de la dernière AP), j’ai assumé sans tarder mon rôle explicite de porte-voix citoyen de la banlieue. Il se trouve que le scénario prôné par nos soins en vue de la séance constitutive de ce soir est en passe de prendre corps, à savoir: tendre à réserver à la périphérie rhônalpine et vaudoise la place qui lui revient en termes d’intelligence territoriale – dans un souci de rééquilibrage –, tout en cherchant à viser la parité femmes/hommes.

En conséquence, j'annonce le retrait de ma candidature, tout en me mettant durablement à disposition de notre nouvelle force de proposition.

00:26 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

Commentaires

Je suis l'intérêt de la région et des idées mais surtout des gens qui sont actifs pour le développement de la région et qui apportent des solutions.
En effet Il y a tellement de problèmes et de soucis quotidiens pour la vie des gens franco-suisse
travail transport études achat récupération de tva propriétés héritage
qu'il est très utile que des associations prennent part au débat. Le premier que je souligne en urgence serait des routes adéquates de Genève à Thonon St Gingolf route que je trouve à mon avis pas adaptée.

Écrit par : jean Zahno | 26/09/2013

Les commentaires sont fermés.