17/02/2015

Débloquer le Grand Genève - Longchamp à Annemasse

Ferney-Voltaire (Genevois français) – Mardi 17 février 2015

 

Débloquer le Grand Genève 

François Longchamp à Annemasse

Le geste est peu banal et ne sera pas oublié de sitôt: malgré un ressentiment anti-frontaliers qui s’affiche sur la place publique et un climat susceptible d’entretenir une certaine francophobie, le président du gouvernement genevois et président du Grand Genève vient de se rendre dans la cité frontalière haut-savoyarde, au nouvel Hôtel de l’intercommunalité d'Annemasse-Les Voirons, afin d’y signer une convention insolite. Ce déplacement à Annemasse serait du reste déjà sa seconde visite de travail dans ce premier pôle urbain en petite couronne au cours de cette semaine «alors que nous ne sommes que mardi», a incidemment glissé François Longchamp juste après la signature du document.

Découlant directement du projet d’agglomération conçu pour la région urbaine franco-valdo-genevoise (1), cette convention porte sur la réalisation d’une ligne de bus à haute vitesse: le BHNS (bus à haut niveau de service) «Tango» d’Annemasse, de fait déjà mis en service par anticipation, depuis le carrefour des Chasseurs (à l’est) et depuis le lycée Jean Monnet (au sud) jusqu’au centre-ville respectivement jusqu’à la douane franco-suisse de Moillesulaz dans le but naturel d’assurer d’emblée la connexion avec les réseaux de transports en commun suisses (2). Elle fixe les modalités pratiques d’un versement de 3,3 millions d’euros (15,3% du coût total de 21,3 millions d’euros) octroyés par la Confédération suisse à ce projet d’intérêt régional situé entièrement sur territoire français, dans le cadre de sa politique des agglomérations.

Genève joue en l’occurrence un rôle d’intermédiaire. Les différentes parts prises en charge dans cette réalisation d’intérêt transfrontalier sont les suivantes: Etat français (9,4%), Région Rhône-Alpes (1,2%), Département de la Haute-Savoie (37,1%), Ville d’Annemasse (3,6%) et Annemasse Agglo (33,4%)

L’esprit du petit Genève marquera-t-il le pas si de telles réalisations dues au projet d’agglomération se suivaient maintenant régulièrement, permettant ainsi aux populations de part et d’autre de la frontière franco-suisse d’en tirer avantage au quotidien? D’aucuns veulent manifestement y croire, sans nécessairement annoncer leurs convictions en public. Affaire à suivre.

Peter LOOSLI

Président du Conseil local de développement du Genevois français (CLD GF)

>>> http://grandgenevemagazine.ch/conseil-local-developpement...

Membre du Forum d’agglomération du Grand Genève

>>> http://www.grand-geneve.org/actualites/la-composition-du-...

(1)

La politique des agglomérations de la Confédération suisse est présentée de manière bien compréhensible sur le site Internet suivant :

http://www.are.admin.ch/themen/agglomeration/index.html?lang=fr

(2)

Le communiqué relatif à la convention conclue ce matin est disponible ici :

http://www.datapressepremium.com/rmdiff/2008841/Communique_BHNS-Annemasse_17fev2015.pdf

23:34 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | |

Commentaires

Monsieur Longchamp bientôt à Ferney-Voltaire pour le BHNS Cornavin-Gex ?

Écrit par : Rigaud | 19/02/2015

Les élus haut-savoyards soutiennent sûrement avec plus de conviction leur BHNS que ceux du Pays de Gex, plutôt frileux sur le projet de BHNS Gex-Cornavin ! Si on veut voir venir M. Longchamp à Ferney, il faudrait que le maire de Ferney-Voltaire fasse preuve d'un peu plus d'enthousiasme...

Écrit par : Christine Franquet | 20/02/2015

Les commentaires sont fermés.