20/10/2017

Suroffre commerciale française

L'implantation d'équipements commerciaux à forte fréquentation participe massivement aux déséquilibres entre coeur d'agglomération genevois et périphérie. Spécialement marquée à proximité de la frontière suisse, la surdensification commerciale fragilise le commerce de proximité et renforce, de surcroît, l'éviction des activités artisanales et industrielles des espaces y étant dédiés par les pouvoirs locaux.

Le projet politique des intercommunalités de l'Ain et de la Haute-Savoie, rassemblées autour de Genève sous la bannière du Genevois français, vise à coordonner les choix d'implantation des équipements et services d'intérêt métropolitain en jouant fair-play. Dans ce contexte hyperconcurrentiel, le Comité syndical du Pôle métropolitain (côté français) - de concert surtout avec les services chargés du Plan directeur du canton de Genève (DALE, DSE et Département présidentiel, côté genevois) - vient de valider sa participation en tant que chef de file au projet PROXICONSO, déposé en bonne et due forme auprès des secrétariats conjoints Interreg français et suisse.

Le budget total du projet est de 650'000 € pour la période 2017-2020. L'enjeu-clé consiste à améliorer l'armature commerciale de l'agglomération, au bénéfice des populations du bassin genevois, dans une logique de proximité, de part et d'autre de la frontière. La clarification des stratégies commerciales du Grand Genève, par chacune des entités qui le compose, reposera par le biais de PROXICONSO sur une connaissance fine des besoins et pratiques, dans le dessein délibéré de construire une offre plus adaptée, garante de la revitalisation des tissus commerciaux de proximité. Simultanément, les porteurs du projet cherchent à favoriser les modes de déplacement actifs et l'utilisation des transports en commun.

Le comité de sélection Interreg V France-Suisse rendra sa décision définitive lors de sa séance régulière prévue pour le 23 novembre prochain.

Peter LOOSLI

Pour en savoir plus: www.interreg-francesuisse.org

12:30 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | |