25/09/2018

Grand Genève | Berne ne perd pas le nord

Ferney-Voltaire, le 25 septembre 2018

Réglées comme du papier à musique, les dernières mesures cofinançables par la Confédération suisse - investissements à effectuer au-delà des limites communales, cantonales et nationales pour améliorer le trafic d'agglomération - ont été révélées l'autre jour par le Conseil fédéral (Gouvernement suisse), avec la ponctualité voulue (*).

Surprise majeure, après le sérieux revers financier subi début 2018: le repêchage du tram des Nations (+43,29 millions de CHF), à hauteur d'un tiers environ de la facture. Explicable à travers le paquet mis par les pouvoirs publics sur la Genève internationale, l'extension de la ligne de tram 15 pour la desserte du quartier de l'ONU - rehaussé par le récent Campus de la santé mondiale, l'Opéra des Nations et la future Cité de la musique - vers l'Aéroport international de Genève resp. Ferney-Voltaire (Pays de Gex) se veut cohérente, voire stratégique.

Impliqué de près dans la concrétisation du Projet d'agglo du bout du lac (laborieuse depuis la mi-mai 2014), j'ai reçu un appel téléphonique d'un technicien de l'Office fédéral du développement territorial, le jour J, m'avertissant de la mise en ligne des mesures sur le site de Confédération. Au nombre de 33 (priorité A et priorité B confondues), elles doivent servir en particulier à l'aménagement de gares CFF et SNCF de la région urbaine de Genève, savoir les gares de Nyon (Canton de Vaud), de Thonon-les-Bains (Chablais haut-savoyard), de La Roche-sur-Foron (Pays Rochois) et logiquement de Genève-Cornavin (**). Vu que les boulons constitutifs du controlling ont été nettement resserrés, tout retard dans la réalisation d'une mesure risque dorénavant d'entraîner la remise en cause de l'aide financière de la Berne fédérale.

Dévoilée cette semaine, prenant courageusement acte du recul graduel de la voiture particulière à Genève, la feuille de route 2018-2023 du conseiller d'Etat Serge DAL BUSCO, désormais chargé de la mobilité, semble tenir compte judicieusement de l'échelle régionale (franco-valdo-genevoise). Cependant, la question du cofinancement des mesures par le coeur d'agglomération, par le Canton de Genève en l'occurrence - règle incontournable dans tout projet d'agglomération helvétique - demeure pour l'instant entière.

Peter LOOSLI

(*) Faite le 14 septembre 2018, l'annonce du Conseil fédéral (Gouvernement suisse), dont les bases ont été préparées par l'Office fédéral du développement territorial (Berne-Ittigen), est disponible ICI.

(**) Cofinançables par la Confédération suisse, sous réserve de l'approbation prochaine par le Conseil national (chambre basse) et le Conseil aux Etats (chambre haute), les 33 mesures axées sur le Grand Genève sont tirées ci-après, par mes soins, du message de l'exécutif au législatif et font ainsi l'objet d'un récapitulatif à part.

Le montant total afférent à la liste A est aujourd'hui de 103,86 millions de CHF, en lieu et place de l'enveloppe initiale de (seulement) 39,6 millions de CHF.

La somme totale au titre de la liste B s'élève à 111,75 millions de CHF.

>>> Priorité A

1. GENEVE | Tram des Nations | Construction d'un axe tram entre la place des Nations (quartier de l'ONU) et l'interface multimodale à implanter route de Ferney, au Grand-Saconnex, au niveau du P+R 47/49 (secteur de l'aéroport resp. du tunnel sous le tarmac vers le Pays de Gex) | 43,29 millions de CHF

2. GENEVE | Aménagement d'un axe fort TC (bus à haut niveau de service) entre les Villes de Genève et de Vernier | 20,83 millions de CHF

3. GENEVE | Axe fort TC tangentiel sur la moyenne ceinture, secteur de l'Etang | 5,00 millions de CHF

4. GENEVE | Axe fort TC tangentiel sur la moyenne ceinture, avenue de l'Ain0,54 million de CHF

5. GENEVE | Réaménagement de la place de Carantec, au Grand-Saconnex, arrêt du tram des Nations | 0,94 million de CHF

6. GENEVE | Amélioration de la desserte TC et en modes doux (piétons et cyclistes) sur la façade sud de l'aéroport: route de Ferney - La Voie-des-Traz - aéroport | 2,05 millions de CHF

7. GENEVE | Aménagement d'une liaison en modes doux (piétons et cyclistes) entre Versonnex (Pays de Gex) et Collex-Bossy: route de Bois-Chatton - route de Collex - route des Fayards | 2,41 millions de CHF

8. Paquet pour modes doux15,32 millions de CHF

9. HAUTE-SAVOIE | Réalisation de l'interface et du pôle d'échange multimodal de la gare de La Roche-sur-Foron (Pays Rochois) 1,10 million de CHF

10. VAUD | Réaménagement de l'interface multimodale de la gare de Nyon 2,59 millions de CHF

11. GENEVE | Construction d'une interface multimodale, route de Ferney, au Grand-Saconnex, au niveau du P+R 47/49, en coordination avec la réalisation de l'axe tram | 3,55 millions de CHF

12. HAUTE-SAVOIE | Construction du pôle d'échange multimodal de la gare de Thonon-les-Bains (Chablais) 6,24 millions de CHF

>>> Priorité B

13. AIN | Aménagements de priorisation TC sur la ligne Maconnex (Ornex) - Divonne-les-Bains - Nyon (partie française, Pays de Gex)1,06 million de CHF

14. GENEVE | Aménagement en site propre TC entre le rond-point de Rive et la gare de Cornavin, sur le pont du Mont-Blanc | 8,59 millions de CHF

15. GENEVE | Axe fort TC Le Grand-Saconnex - aéroport: route de Ferney - route François-Peyrot (desserte du Palais des expositions et congrès de Genève, Palexpo SA) - aéroport | 14,90 millions de CHF

16. AIN | Construction d'un axe tram entre le CERN et Saint-Genis-Pouilly / Porte de France 17,85 millions de CHF

17. GENEVE | Aménagement d'un axe TC en site propre et d'une voie pour modes doux avec traitement paysager du tronçon Cherpines - Bernex 4,53 millions de CHF

18. GENEVE | Mise en site propre et développement de l'axe TC sur le tronçon Cressy (Confignon) - Bernex avec requalification de l'espace-rue | 10,48 millions de CHF

19. HAUTE-SAVOIE | Aménagement d'un axe BHNS (bus à haut niveau de service): gare d'Annemasse - Cranves-Sales - Bonne (seconde phase) | 3,90 millions de CHF

20. GENEVE | Réaménagement de rue de la Terrassière: fusion des arrêts TC | 3,69 millions de CHF

21. HAUTE-SAVOIE | Aménagements pour la création et le prolongement d'une ligne TC entre le quartier des Communaux d'Ambilly et la gare d'Annemasse (partie française)0,78 million de CHF

22. VAUD | Requalification du réseau routier de Nyon en faveur des TC et des modes doux: avenue Alfred Cortot et route de Saint-Cergue | 3,05 millions de CHF

23. GENEVE | Aménagements TC et en modes doux sur la façade sud de l'aéroport: chemin du Ruisseau - chemin des Ailes, Cointrin | 4,79 millions de CHF

24. AIN | Rabattements vers le tram de Saint-Genis-Pouilly, depuis Thoiry et depuis Prévessin-Moëns (Pays de Gex) | 1,17 millions de CHF

25. Paquet VSR | 1,60 millions de CHF

26. GENEVE | Construction d'une passerelle pour modes doux sur l'Arve: rue des Bains - secteur du PAV | 3,02 millions de CHF

27. GENEVE | Requalification du secteur du PAV: promenade des Crêtes - avenue Eugène-Lance | 2,41 millions de CHF

28. VAUD | Aménagements pour modes doux dans le centre-ville de Nyon 2,80 millions de CHF

29. GENEVE | Passerelle pour modes doux entre les quartiers de l'Etang, de Blandonnet et la halte RER "Vernier" | 7,10 millions de CHF

30. GENEVE | Passerelle pour modes doux entre le chemin de Champs-Prévost et le chemin des Batailles, à Vernier | 3,55 millions de CHF

31. HAUTE-SAVOIE | Développement d'un réseau urbain de rabattement en modes doux vers le pôle multimodal de Saint-Julien-en-Genevois 3,83 millions de CHF

32. Paquet pour modes doux2,01 millions de CHF

33. GENEVE | Optimisation des espaces publics pour l'accessibilité de la gare de Cornavin 10,64 millions de CHF

14:51 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | |

Commentaires

Je ne vois pas pourquoi notre petit pays qui ne fait pas partie du G7, G8 ou G20 devrait financer des travaux à l'étranger. La grande France (4ème puissance mondiale) n'a pas les moyens de payer ses propres infrastructures ! Comme la Confédération participe en distribuant beaucoup de millions pour les pays en voie de développement, il semble que c'est de ce côté qu'il vous faut essayer de piquer du pognon !!

Écrit par : Justine Tittgout | 25/09/2018

Bien joli tout cela

Mais je n'arrive pas a comprendre pourquoi la Suisse que ce soit la confédération ou le canton doivent toujours passer à la caisse pour la France voisine.
Ils peuvent avoir les subventions européennes, nationales , régionales
Mais tellement plus simple de faire payer la Suisse

Pendant ce temps on attend pour d'autres infrastructures sur notre sol
ex contournement évitement de Soral ou Chancy

Au fait qu'on arrète de nous parler du Grand Genève c'est encore un truc technocratique et on a jamais voté sa création

La France voisine reçoit déjà plus de 300 millons par année pour des projets dits structurants….


Pendant ce temps les lignes de campagnes genevoise sont moins bien dotées que beaucoup de lignes frontalières.


Ils me font rire avec leur programme parking nouvelles lignes de bus la ligne Viry - Soral - Bernex payé encore une fois par Genève je me suis amusé a aller compter les voitures sur le parkings relais plusieurs fois au passage total pas plus de 10 voitures

J'aimerais savoir combien coute la plaisanterie….


Il n'y a qu'une seule solution pour diminuer le trafic aux petites douanes limiter les horaires et ne passe que les tpg jusqu'à 9 heures et comme cela ils se décideront a utiliser les services qu'on paye encore pour eux...

Écrit par : bruno | 26/09/2018

La solution pour diminuer le trafic automobile est un péage à la frontière. Cela ne plaira pas aux frouzes mais ils sont bien content de venir piquer le boulot des genevois, de s'offrir des somptueuses villas, des bagnoles de luxe en leasing ou même pas payées (cela les change de leurs vieilles guimbardes diesel). De frimer en jouant les nantis alors qu'ils sont presque tous endettés jusqu'au cou !

Écrit par : Gedeon Teismany | 26/09/2018

Les commentaires sont fermés.